Aller au contenu

Menu principal :

Tests comparatifs longues-vues "bras de fer"

 

Des comparatifs réalisés par TopOptics

 

Hawke Frontier ED 20-60x85 vs Olivon T 800 ED


Nous voici devant deux longues-vues à verres ED de la catégorie "standard" (diamètre d'environ 80 mm) et dont les prix de vente nagent dans les mêmes eaux. Quoique de conception bien différente, la Hawke Frontier ED 20-60x85 et l'Olivon T 800 ED sont fabriquées en Chine; elles jouissent de la réputation flatteuse de leur marque respective et ont l'ambition de séduire les observateurs qui cherchent un très bon niveau de performances, sans toutefois dévaster leur compte bancaire.
Un face à face qui s'annonce passionnant entre deux compétitrices qui ne vont rien lâcher !

DIMENSIONS

 

Caractérisée par son long tube, la T 800 ED affiche  5 bons cm de plus que la Frontier ED. En poids cependant, elle est plus légère, ce qui se justifie en partie au moins par l'écart de diamètre (80 et 85 mm) entre les concurrentes. Il sera difficile de trancher nettement sur ce paramètre et je donnerai un

Léger avantage à la Hawke Frontier ED 20-60x85

AGREMENT A L'EMPLOI

Olivon se distingue par l'extrème (excessive ?) simplicité de sa présentation. L'apparence, le look dirait-on aujourd'hui, n'est pas la préoccupation majeure de la firme; la T800 ED est un long objet noir portant un revêtement caoutchouté sobre, de bon aloi et équipé d'une housse de protection assez basique, le tout dans une boîte banale.
Hawke fait mieux dans le domaine. Jolie présentation, longue-vue bicolore de bel effet, bonne housse moderne. L'oculaire se fixe par baïonette verrouillable alors que chez Olivon, c'est le système astronomique à simple collier de serrage. Mais on notera quand même que la Frontier ED ne jouit pas d'un enrobage protecteur, comme celui de la T 800 ED.


De l'extérieur, les instruments se différencient à bien des égards : présentation, dimension, système de mise au point...

Attentif à la facilité de l'utilisateur, Olivon a prévu un sabot de fixation s'intégrant sans intermédiaire sur les trépieds de la marque. Chez Hawke, il faudra cet intermédiaire qui reste toujours un petit souci avec sa manie de se desserrer.
La différence essentielle à l'usage est le système de mise au point. Là où Olivon propose une simple molette un peu déportée à droite de l'axe de l'instrument, Hawke mise sur la large bague "à la Swarovski" dont la manipul
ation sous une housse n'est jamais des plus simples. Mais les deux dispositifs sont sans reproche, agréables, progressifs sans lenteur excessive, efficaces.
Pour le reste, oeilleton rigide rehaussable, collier permettant de faire pivoter la longue-vue autour de son axe, et pare-soleil comme il se doit. Tout cela tombe bien sous la main et est agréable à utiliser, sans la moindre surprise.

Quel bilan tirer donc ? Assez neutre, je dois l'avouer ! Si la housse H
awke est indéniablement meilleure, la molette de mise au point Olivon me semble préférable... Et quant au simple look, on sait ce que vaut l'habit du moine. Je proclamerai donc un

Jeu égal


Le zoom Olivon marque plusieurs points par rapport à son concurrent de Hawke

PERFORMANCES OPTIQUES

C'est au pied du mur que l'on juge le maçon... plongeons donc le regard dans l'oculaire des deux concurrentes, réglé sur le grossissement 20 x. Très belle image, brillante, limpide, excellente qualité jusqu'au bord, magnifique définition. Assez soufflant au niveau de prix où l'on se situe ! Au-delà ce cette grande et essentielle satisfaction, pas facile au premier abord de différencier la T 800 ED et la Frontier ED...
A mieux y regarder, on a le sentiment d'une image un soupçon plus brillante chez Hawke, peut-être du fait d'un diamètre un peu supérieur. Par contre, le champ de vision est notablement plus large chez Olivon, avec le corollaire d'une minime déformation "en diabolo" à la périphérie extrême. Côté définition, il faudrait un équipement de laboratoire pour établir le classement, c'est excellent de part et d'autre.

On pousse le zoom à 40x, qu'arrive-t'il ? Ce qui impressionne immédiatement est que l'image de la T 800 ED reste presque parfaitement nette alors que celle de la Frontier ED exige un nouvelle mise au point. Cette conservation de la mise au point, avec la largeur de champ, sont les grandes forces de l'excellent zoom Olivon. Mais rien d'autre ne change, la qualité d'image reste excellente avec ce très léger "plus" en brillance chez Hawke.
Poussons-les maintenant à 60x, dans leur dernier retranchement. Aucune des deux ne baisse la tête, l'image reste belle et la mise au point, quoique plus délicate, n'est pas réellement problématique.
Regardons le chromatisme en braquant les longues-vues sur une zone à très fort contaste... Rien n'apparaît, les verres ED des concurrentes sont réellement efficaces.
Magnifiques résultats pour toutes les deux, mais la supprématie indiscutable du zoom Olivon me force à donner ici un

Avantage à l'Olivon T 800 ED

RAPPORT QUALITE-PRIX

Nous voici face à deux longues-vues, certes différentes sous plusieurs aspects, mais pleines de qualité l'une comme l'autre. Hawke fait sans doute mieux en présentation et équipement, mais le zoom Olivon possède des avantges non négligeables sur son concurrent. Côté sav et garantie, Hawke marque des points mais cela se traduit aussi par un prix de vente supérieur. Une chose est sûre, les acquéreurs de ces instruments jouiront d'un rapport qualité-prix de premier ordre et, ne voulant pas troubler une telle fête, je donnerai encore ici le

Jeu égal


Hawke Frontier ED 20-60x85 et Olivon T 800 ED : deux longues-vues qui offrent un fantastique rapport performances-prix

RESUME

 

(+)

faible avantage

+

avantage

++

net avantage

(-)

faible désavantage

-

désavantage

--

net désavantage

=

niveau équivalent

Rq : un « désavantage » ne signifie d’aucune manière une performance faible, mais seulement que l’autre modèle est supérieur !

Critères

Hawke Frontier ED 20-60x85

Olivon T 800 ED

Poids et dimensions

(+)
plus lourde

(-)
plus longue

Agrément général à l'usage

=

=

Agrément du zoom (progressivité, conservation de la mise au point)

-

+

Image (neutralité, définition, luminosité) à 20 x

(+)

(-)

Image (neutralité, définition, luminosité) à 40 x

(+)

(-)

Image (neutralité, définition, luminosité) à 60 x

(+)

(-)

Champ de vision

-

+

Distance de mise au point minimale

+

-

Rapport performances / prix

=

=

 
Retourner au contenu | Retourner au menu