Aller au contenu

Menu principal :

Infos Voyages

Partir à la conquête d’un pays aux multiples secrets, le Brésil

Les Brésiliens, sans faire aucun effort, communiquent à autrui leur joie de vivre. À cette spontanéité sans pareil s’ajoute toute une panoplie de richesses, dont le géant sud-américain se targue : les chutes d’eau impressionnantes d’Iguaçu, le village colonial du XVIe siècle de Paraty, le parc national de la Chapada Diamantina et bien d’autres. Le Brésil est prêt à livrer ses secrets à tout touriste qui désire le conquérir. À elle seule, l’incomparable Rio de Janeiro semble synthétiser l’histoire du pays tout entier. La ville, vieille de quatre siècles, est dotée de quartiers lovés entre montagne et océan, qui furent dans le temps des haciendas de café. Suite à d’ingénieuses restaurations, ces anciennes plantations ont cédé la place à des hôtels de luxe et à des musées. Après d’intrépides journées en centre-ville, les vacanciers prennent le bus en direction de Parati. Cette ville balnéaire, dont l’architecture n’est plus à vanter, est nichée au creux de la baie d’Ilha Grande, idéale pour un trek sur le rivage verdoyant. Au sud, à 25 km de la station de Parati, les amateurs de nage apprécieront les piscines naturelles de Praia de Trindade, sa plage de sable chaud et ses gros rochers. Toujours à Parati, à 35 km plus au sud-est, ceux qui recherchent un peu d’intimité se plairont à la Praia do Sono, tandis que les passionnés de culture visiteront les églises coloniales de la Praia de Paraty-Mirim.

Un tour à Ouro Preto et Tiradentes

Des circuits Brésil ne seraient pas complets sans passer par Ouro Preto et Tiradentes, deux villes coloniales édifiées au XVIIIe siècle grâce à l’or extrait dans l’État du Minas Gerais. Les vacanciers seront accaparés par les activités qui se concentrent surtout autour de la place du village. Ils débuteront leur immersion à la mode de Minas Gerais à Largo das Forras, un endroit parfait où ils observeront les incessantes allées et venues des habitants. Deuxièmement, ils flâneront dans les magasins de souvenirs et d’artisanats installés dans les anciennes demeures aux balcons en fer forgé, et qui ont pignon sur rue. Enfin, ils feront une halte dans les restaurants et les bars, accueillis par des gens charmants qui leur proposent, en général, des produits du terroir.


Faire une halte gourmande à Largo das Forras

 

À Ouro Preto, on prend très au sérieux la gastronomie. D’ailleurs, la cuisine locale est unique au Brésil et se distingue particulièrement des habitudes culinaires adoptées dans l’ensemble du pays. Aussi, dès que les gourmets sentent du creux dans leur estomac, ils s’empressent sur la place du village, notamment à Largo das Forras, où ils goûteront le « cachaça » ou cachace, une boisson brésilienne distillée, obtenue par fermentation du vesou, du jus de canne à sucre, très réputé dans la région. C’est d’ailleurs l’alcool de base dont on se sert pour préparer le cocktail « caïpirinha ». Pour se fondre dans le décor, les voyageurs goûteront les plats typiques de Minas Gerais proposés par des tables en bois, à l’instar du « Feijao Tropeiro ». Il s’agit d’un repas soigneusement préparé et qui se compose des ingrédients suivants : haricots, farine de manioc, saucisses et morceaux de viande.

 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu