Nikon Monarch 7 vs Steiner SkyHawk 4.0 10x42 - TopOptics, jumelles, longues-vues, digiscopie

Aller au contenu

Menu principal :

Comparatifs > Bras de fer jumelles



Tests comparatifs jumelles "bras de fer"

 
 

Des essais comparatifs de jumelles réalisés par TopOptics

Nikon Monarch 7 10x42 vs Steiner SkyHawk 4.0 10X42

Ce sont des instruments de fort bon niveau qualitatif et de grand nom que nous comparons ici.
La gamme Monarch est le mileu de gamme du géant international de l'optique de loisirs qu'est Nikon et les Monarch 7 occupent une place enviable dans ce créneau très demandé.
Les SkyHawk sont le cheval de bataille de milieu de gamme de la solide maison allemande Steiner et la version 4.0 est apparue en 2018-2019.
Performances "sur papier", réputation, tout est en place pour que ces deux modèles soient de féroces concurrents et nous allons voir ce qu'il en est concrètement.

Comparatif Nikon Monarch 7 10x42 et Steiner SkyHawk 4.0 10x42

DIMENSIONS

L'écart de dimensions entre les rivales est purement anecdotique, se limitant à quelques millimètres de plus pour la Steiner SkyHawk, mais il  n'en va pas de même si nous regardons le poids. L'allemande (made in China quoi qu'en dise Steiner !) est 100 gr plus lourde que la japonaise (tout autant made in China). C'est un écart conséquent qui se perçoit clairement et des jumelles légères restent un avantage. Nous donnerons donc un

avantage aux Nikon Monarch 7 10x42 sur ce point

EQUIPEMENT


Il n'y a plus de grande surprise à attendre quant à l'équipement des jumelles modernes qui est ultra-standardisé, avec étui de transport, lanière de cou, capuchon antipluie et bouchons d'objectifs, oeilletons réglables pour les porteurs de lunettes et les autres, et réglage de dioptrie. Tout cela est évidemment présent ici mais quelques remarques s'imposent.
Autant les Nikon Monarch 7 que les Steiner Skyhawk 4.0 bénéficient de bouchons d'objectifs efficacement reliés au corps des jumelles, ce qui n'est pas si fréquent.
Chez Steiner, les oeilletons sont profilés pour bloquer les lumières latérales qui pourraient perturber l'oeil, mais ce profil est rabattable pour ceux que cela énerve (et dont je suis...). Le système d'accroche de la lanière de cou et du capuchon antipluie est ultra-simple chez Steiner et cela fait plaisir.
Dans l'ensemble, les deux modèles de jumelles sont bien équipés mais en raison du soin et de la simplicité, je donnerai un

avantage aux Steiner SkyHawk 4.0 10x42 sur ce point


AGREMENT A L'EMPLOI

Nous avons vu que les Steiner sont plus lourdes que les Nikon, et l'on pourrait donc penser qu'elles sont moins agréables une fois dans les mains. Mais ce n'est pas le cas, au contraire. La préhension des Monarch 7 est un peu entravée par les grosses bandes élastiques d'attache des bouchons d'objectifs. La forme des jumelles est telle que l'index ne tombe pas naturellement sur la molette de mise au point. Bref, sans que cela soit désastreux, l'ergonomie des Nikon Monarch 7 10x42 'est pas parfaite et il faudra s'habituer à elles.

Les Steiner SkyHawk 4.0, par contre, sont bien galbées et très agréables dans les paumes. L'index trouve immédiatement la molette de mise au point. Les oeilletons profilés seront certainement appréciés par beaucoup de gens, notamment en mauvaise lumière car ils optimisent d'une manière très simple la brillance perçue de l'image
Dans l'ensemble, je donnerai un

avantage aux Steiner SkyHawk 4.0 10x42 sur ce point

 
 
 
 

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES

Que nous disent les marques ? Voilà un sujet ou le contraste est étonnnant !
Steiner ne nous dit rien, ou presque. La marque allemande cite une "optique à haut contraste", ce qui ne nous éclaire guère. Type de verres, traitement des prismes...? Nous ne savons RIEN, sauf quand même que les jumelles sont étanches.
Chez Nikon, nous disposons de tous les détails et nous savons que les Monarch 7 disposent de lentilles ED luttant contre l'aberration chromatique, de prismes Bak4 avec traitement de correction de phase et enduction diélectrique, pour une meilleure définition et une meilleure brillance de l'image et qu'elles sont bien évidemment étanches.
En réalité, il est peu douteux que les Skyhawk soient d'une technologie équivalente, mais informer l'acheteur me paraît une pratique hautement souhaitable et je donnerai donc un

net avantage aux Nikon Monarch 7 10x42 sur ce point



PERFORMANCES OPTIQUES

Une fois les jumelles devant les yeux, on est bien embarrassé à trouver une différence sensible...
Toutes les deux produisent une fort belle image, neutre, brillante, bien définie et contrastée et qui conserve sa qualité loin vers le bord. On notera juste des bords un peu supérieurs et un peu moins de halos chez Nikon.
Le champ est aussi plus large pour les Monarch 7, mais la mise au point minimale des SkyHawk 4.0 est légèrement plus courte.
Nous avons assurément affaire à de fort bons instruments et, globalement, je donnerai un

léger avantage aux Nikon Monarch 7 10x42 sur ce point


RAPPORT QUALITE-PRIX

Ce n'est pas sur le prix que nous différencierons les rivales : ils sont très proches. En matière de réputation et de sérieux, Nikon comme Steiner sont des marques qui brillent au firmament de l'optique de loisirs. Dans un cas comme dans l'autre, la garantie est de 10 ans.
Nikon nous informe complètement et nous propose, avec les Monarch 7 10x42 des jumelles bien équipées, très performantes et légères mais dont l'ergonomie est imparfaite.
Steiner ne dévoile que peu d'infos techniques, ses jumelles SkyHawk 4.0 10x42 sont plus lourdes mais très agréables en mains et devant les yeux, leur équipement est simple et efficace, leur optique est très bonne.
Dans l'ensemble, le choix sera affaire de préférences personnelles sur des détails et pour ma part, je sifflerai le

jeu égal sur ce point

RESUME

 

(+)

faible avantage

+

avantage

++

net avantage

(-)

faible désavantage

-

désavantage

--

net désavantage

=

niveau équivalent

Rq : un « désavantage » ne signifie d’aucune manière une performance faible, mais seulement que l’autre modèle est supérieur !

Critères

Nikon Monarch 7 10x42

Steiner SkyHawk 4.0 10x42

Poids et dimensions

+

-

Agrément général à l'usage

-

+

Réglage de dioptrie

=

=

Image (neutralité, définition, luminosité)

(+)

(-)

Champ de vision

+

-

Profondeur de champ perçue

=

=

Distance de mise au point minimale

(-)

(+)

Rapport performances / prix

=

=

 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu