Aller au contenu

Menu principal :

Comparatifs > Bras de fer jumelles


Tests comparatifs jumelles "bras de fer"

 

Des essais comparatifs e jumelles réalisés par TopOptics

 

Olivon PC3 10x42 vs Olivon PC2 10x42


Les jumelles Olivon PC2 ont été, durant quelques années, un véritable exemple du rapport qualité-prix que la marque sino-canadienne Olivon était capable de proposer. Compactes et confortables, ces jumelles économiques offraient une très belle image brillante, grâce au traitement de phase des prismes, inhabituel à ce niveau de prix.

Mais le marché demande du renouvellement et Olivon introduit donc au début 2016 son nouveau modèle : les PC3. Sous une forme effectivement neuve, la marque annonce cependant une technologie similaire et un prix très semblable.

Voyons donc ce qu'il en est réellement.

DIMENSIONS

 

Les Olivon PC3 adoptent une forme moderne bi-corps qui les différencie nettement des PC2. En matière de poids, la différence est infime : à 630 gr, les PC3 affichent 12 gr de moins que leurs aînées sur notre balance. Elles sont aussi plus hautes de quelques millimètres, mais il n'y a pas ici de quoi déclarer un vainqueur dans cette catégorie.

Jeu égal sur ce point

AGREMENT A L'EMPLOI

L'exemplaire PC3 de test que nous avons reçu présente encore un équipement provisoire mais la dotation de base est la même que pour les Olivon PC2 : le capuchon anti-pluie, les bouchons d'objectifs, l'étui en cordura et la sangle de cou.
Les bouchons d'objectifs des PC3 assurent une meilleure étanchéité que précédemment mais restent reliés au corps par un simple anneau élastique. Ils se perdront donc toujours facilement et c'est hélas le cas pour 95% des jumelles, toutes marques confondues...
La prise en mains est différente et, avec leur minceur et leur légèreté, les PC3 pourront sans problème s'utiliser d'une seule main, ce qui est bien pratique pour les photographes et les chasseurs, par exemple. Ce n'était pas le cas pour les PC2 de forme classique.
La molette de mise au point des PC3 est deux fois plus haute, ce qui compense en partie un positionnement qui n'est pas optimal. Elle est fort proche des oculaires et ne tombe pas aussi naturellement sous le doigt que celle des PC2. C'est le prix à payer pour les avantages de la forme bi-corps...



Une architecture différente pour les PC3, mais un un plaisir d'emploi inchangé

Le passage de la mise au point minimale à l'infini se réalise toujours en 2 tours, ce qui est proche du compromis idéal entre progressivité et rapidité (entre 1.5 et 2 tours).
La molette de réglage de dioptrie est située comme sur le modèle précédent à l'oculaire droit et deux ergots rendent son maniement plus facile. Il n'y a pas de verrouillage mais la haute friction évite le dérèglement inopiné.
Les oeilletons des PC2 étaien
t du type "twist-up" sans cran intermédiaire. Il y en a un sur les PC3 et il est bienvenu car cette position intermédiaire m'a paru le meilleur réglage si on ne porte pas de lunettes, en raison de la taille assez imposante des oeilletons. Chacun pourra choisir entre ces 3 positions selon sa morphologie.
L'agrément en mains dépend de la surface du revêtement de protection et l'exemplaire de test des PC3 ne disposait pas encore de la finition définitive définie
par Olivon qui reproduira en fait ce qu'elle était sur les PC2. Je ne m'attends donc pas à une différence appréciable de ce côté.
Globalement, malgré leur différence de structure, PC3 et PC2 offrent un bilan d'agrément très proche et favorable. Je déclarerai donc le

Jeu égal sur ce point



Non seulement, les PC3 font aussi bien en optique que les excellentes PC2, mais elles marquent même quelques points !

PERFORMANCES OPTIQUES

Ce chapitre est évidemment très important ! Rappelons les très bonnes performances des PC2 en regard de leur prix. Les PC3 font-elles mieux ou au moins aussi bien ?
Une fois les jumelles devant les yeux, on constate toujours une belle image brillante, mais elle paraît plus "paysagère" sur les PC3. La raison est triple. D'une part, le champ de vision est un peu plus large que sur les PC2 : 106 m à 1000 m au lieu de 101 m. Ensuite, la profondeur de champ est meilleure. Et enfin, les bords d'images sont meilleurs. Isolément, aucune de ces différences n'est réellement marquante, mais mises ensemble, elles procurent une image encore plus agréable.
En cherchant les détails, on remarque chez les PC3 une dominante très légèrement plus chaude (rosâtre) et un comportement un peu moins bon en matière d'aberration chromatique (ces jumelles ne sont pas munies de verres ED). A 10 cm près, la mise au point minimale, ultra-courte (moins de 2 m), est identique pour les deux modèles.
Globalement, je donne donc un

Avantage aux Olivon PC3 sur ce point

RAPPORT QUALITE-PRIX

Olivon situe ses nouvelles PC3 à un prix très similaire à celui des PC2. Plus moderne, un peu plus léger, le nouveau modèle ne faillit pas en qualités optiques et procure même une image plus "large" et plus agréable. La petite dégradation observée en matière d'aberration chromatique n'apparaît que discrètement, lors de contrejours durs. La position un peu haute de la molette de mise au point n'est pas non plus un défaut critique.
On peut affirmer qu'Olivon a réalisé à nouveau du très bon travail et nous propose avec les PC3 des jumelles dont le rapport qualité-prix est certainement équivalent à celui des PC2. Bien rares sont les autres modèles qui, à prix similaire, peuvent concurrencer ces PC3 !
Je déclarerai donc le

Jeu égal sur ce point


Les Olivon PC3 dans leur forme définitive

RESUME

(+)

faible avantage

+

avantage

++

net avantage

(-)

faible désavantage

-

désavantage

--

net désavantage

=

niveau équivalent

Rq : un « désavantage » ne signifie d’aucune manière une performance faible, mais seulement que l’autre modèle est supérieur !

Critères

Olivon PC3 10x42

Olivon PC2 10x42

Poids et dimensions

=

=

Agrément général à l'usage

=

=

Réglage de dioptrie

(+)

(-)

Image (neutralité, définition, luminosité)

=

=

Champ de vision

(+)

(-)

Profondeur de champ perçue

(+)

(-)

Distance de mise au point minimale

=

=

Rapport performances / prix

=

=

 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu