Aller au contenu

Menu principal :

Le coin bibliothèque

Swarovski, Zeiss, Nikon, Leica : coup d'oeil sur les jumelles de sommet de gamme

Jumelles de sommet de gamme : un club très fermé

 

En optique de loisirs, le sommet de gamme est trusté par un très petit nombre de marques : Leica (Allemagne), Nikon (Japon), Swarovski (Autriche) et Zeiss (Allemagne). Minox (Allemagne) se présente en outsider et illutre la difficulté qu'il y a à entrer dans le saint des saints.

Bien des observateurs rêvent de pendre à leur cou un tel instrument, mais seule une minorité franchit le cap, sachant que le budget dépasse 1500 € en neuf. Quand on envisage d'investir une somme pareille, c'est généralement pour longtemps et on aime être bien renseigné. Nous allons donc regarder de plus près les modèles de jumelles de sommet de gamme suivants, en format 10x42 et 8x42 (ou équivalents) :

  • Leica Ultravid HD Plus

  • Minox HG APO

  • Nikon EDG

  • Swarovski EL Swarovision

  • Swarovski SLC

  • Zeiss Victory SF

  • Zeiss Victory HT


Leica
fait partie des maisons historiques de l'optique de loisirs : les Trinovid ont écrit l'histoire des jumelles modernes. L'offre  de jumelles Leica vise le sommet de gamme, avec un modèle de haut de gamme plus "raisonnable" : les Trinovid HD.
Zeiss
est l'autre maison historique de l'optique et ses Dialyt ont rivalisé avec les Trinovid. A côté du sommet de gamme, la société connaît un joli succès avec des jumelles de haut de gamme plus abordables (Conquest HD) et de milieu de gamme (Terra ED).
Swarovski
se concentre sur sommet de gamme et est certainement le nom le plus réputé grâce à son marketing agressif. Pour élargir sa base, la marque autrichienne tente un modèle de jumelles compactes plus raisonnable : les Companion CL.
On ne présente pas Nikon
. La grande maison japonaise étale son offre de jumelles du bas de gamme au sommet, et les Nikon EDG briguent le trône de l'excellence absolue.
Minox
est plutôt une marque qui propose des modèles économiques (BF, BV) et de milieu de gamme (BL), à l'exception du modèle HG en haut de gamme, et HG APO en sommet de gamme.





Un modèle est-il vraiment " le meilleur " ?

 

Dans les essais comparatifs, les modèles Swarovski, Zeiss, Nikon ou Leica se retrouvent invariablement en tête de classement, une fois l'un, une fois l'autre. En effet, on ne peut pas plus dire qu'il existe de "meilleures jumelles" qu'il n'existe de "meilleure voiture". Le développement d'un modèle de jumelles nécessite une série de compromis technologiques et économiques. Chaque marque opère ses choix selon sa stratégie commerciale, le public qu'elle veut séduire, ou simplement pour se différencier des concurrents. Nous en avons parlé dans un autre article.
De ce fait, les avis des essayeurs peuvent pencher d'un côté ou de l'autre, tout en sachant qu'ils évaluent essentiellement les qualités immédiates plutôt que celles qui apparaissent à plus long terme. Ainsi, un confort d'emploi supérieur (légèreté, caractère pratique...), la robustesse ou la qualité du service après-vente seront moins pris en compte qu'un avantage optique, alors qu'ils peuvent en fait être décisifs pour certaines personnes.

TopOptics a écumé le net pour voir ce que disent les spécialistes de ces modèles prestigieux, mais aussi ce que l'on peut penser de la manière dont ils mènent leurs essais.

Les essayeurs

 
  • Le site polonais (disponible en Anglais) www.allbinos.com est celui qui adopte l'approche la plus purement technique. Chaque modèle est passé au banc d'essai et évalué de manière chiffrée sur une longue liste de critères techniques. Des aspects comme l'ergonomie, l'agrément à l'usage font l'objet de commentaires intéressants mais n'interviennent pas dans les notations. Allbinos évalue donc essentiellement les qualités optiques pures. Le site ne colle pas toujours de près à l'actualité du marché.

  • A l'opposé, le site allemand www.greatbinoculars.com se base uniquement sur l'usage de terrain à long terme, par un seule personne. L'aspect pratique et l'agrément jouent donc un rôle important et l'auteur assume pleinement le côté subjectif de son approche. C'est un excellent complément à l'analyse de Allbinos.

  • Le site américain www.bestbinocularsreview.com est pragmatique, ultra-complet et en contact étroit avec l'actualité. Il est associé a des sites commerciaux et l'indépendance de ses trophées "binoculars of the year" doit faire l'objet d'une certaine prudence. Mais les essais détaillés sont "garantis 100% honnêtes ".
  • Le site de l'Université Cornell (USA) www.allaboutbirds.org base ses essais sur les avis d'un grand nombre d'essayeurs amateurs plutôt que sur celui d'un ou quelques spécialistes. C'est très intéressant, mais la nécessité d'organiser de grandes sessions d'essai fait que les mises à jour se font attendre plusieurs années.
  • Le site www.birdwatching.com (USA) réalise des essais détaillés et pratiques sous la houlette de deux personnes, mais il est aussi lié à un site de ventes, ce qui invite à la prudence quand il s'agit d'interpréter ses classements. D'autre part, il affiche souvent un certain retard face à l'actualité.


A part cela, le web fourmille d'essais plus ou moins sérieux ou fantaisistes et les revues photos, outdoors, chasse et autres y vont régulièrement des leurs, avec un intérêt variable. Certains "essais" ne font que reproduire la littérature promotionnelle des marques. D'autres comparent des ultra-lumineuses et des super-compactes. D'autres enfin illustrent l'incompétence des essayeurs... Avant de faire confiance aux tests, il faut d'abord en évaluer la fiabilité.
Le livre "Observer avec des Jumelles" (G. Blanchard, J.L. Dauvergne, Belin 2016) présente aussi des résultats d'essais techniques qui revêtent un certain intérêt, même s'ils ne valent pas ceux d'Allbinos en ce qui concerne les paramètres considérés et l'objectivité des notations.

Les résultats

 
 

Allbinos

Greatestbinoculars

Bestbinoculars

Cornell

Birdwatching

Observer avc des Jumelles

Leica Ultravid HD 10x42

83,6%
Excellent modèle compact mais dont les performances optiques n'apportent rien de nouveau

Pas testées

Assez chères pour leur niveau de performances

Pas testées

9,12/10
Compacité remarquable, excellente optique

33/40
(34/40 pour ls 10x50)

Leica Ultravid HD 8x42

80,2%
Excellentes mais la compacité se paie par des performances optiques un peu inférieures

Compactes, design magnifique, optique superbe mais un peu plus faible aux bords

Assez chères pour leur niveau de performances

4,7/5 Excellentes, robustes mais prise en mains moins appréciée

9,03/10
Compacité remarquable, excellente optique

Pas testées

Minox HG APO 10x43

Pas testées
77,8% modèle HG "non APO"

Pas testées

Pas testées

Pas testées

Pas testées

Pas testées

Minox HG APO 8x43

Pas testées

Pas testées

Pas testées
87% modèle HG "non APO"

Pas testées

Pas testées

Pas testées

Nikon EDG 10x42

90,5%
La perfection optique, mais à un prix très élevé

Pas testées

92%
Un des meilleurs modèles actuels

Pas testées

Pas testées

Pas testées

Nikon EDG 8x42

86,6%
Excellentes mais légèrement en dessous des EDG 10x42

Quasiment parfaites, mais l'image manque un peu de brillance

Pas testées

Pas testées

Pas testées

Pas testées

Swarovski EL 10x42 Swarovision

90,4%
Une merveille d'optique et de design

Pas testées

Pas testées

4,7/5
Fantastiques, optique merveilleuse, confortables en mains

9,36/10
Excellent modèle auquel on ne peut rien reprocher

39/40
(40/40 pour les 10x50)

Swarovski EL 8,5x42 Swarovision

88,9%
Le sommet en 8x

Optique exceptionnelle si on aime les champs plats

93%
Quasiment sans défaut, mais assez lourdes

Pas testées

9,32/10
Excellent modèle auquel on ne peut rien reprocher

Pas testées

Swarovski SLC 10x42

85,6%
Quasiment parfaites, un maître achat

Pas testées

90%
Excellentes, mais assez lourdes

Pas testées

Pas testées

Pas testées

Swarovski SLC 8x42

Pas testées

Très bon  modèle, mais assez banal

Pas testées

Pas testées

Pas testées

Pas testées

Zeiss Victory SF 10x42

88,9%
Jumelles exceptionnelles avec un champ très large

Pas testées

Pas testées

Pas testées

9,59/10
Champ large exceptionnel et grand confort d'emploi

38/40

Zeiss Victory SF 8x42

Pas testées

Excellente ergonomie pour les grandes mains. Image qui "roule" du fait de l'aplanisseur de champ

Pas testées

Pas testées

9,59/10
Champ large exceptionnel et grand confort d'emploi

Pas testées

Zeiss Victory HT 10x42

84,9%
Excellentes. Pas vraiment nouvelles par rapport aux FL, mais plus confortables

Pas testées

Pas testées

Pas testées

Pas testées

Pas testées

Zeiss Victory HT 8x42

Pas testées

Une œuvre maîtresse en brillance et définition de l'image

Pas testées

Image superbement brillante et grand confort en mains

Pas testées

Pas testées

En résumé

 

Si vous souhaitez les détails des essais, visitez les sites signalés, mais voici un résumé très succinct de ces dizaines de pages de rapport.

 

Les plus

Les moins

Leica Ultravid HD

Robustesse, compacité, qualité d'image avec la chaleur Leica, design.

Trop d'aberration chromatique aux bords. Guère différentes des "vieilles" Trinovid de 1990, mais plus légères.

Minox HG APO

?

?

Nikon EDG

Optiquement et mécaniquement virtuellement parfaites. Champ très large et bords parfaits.

Image qui manque un peu de brillance, mise au point minimum assez longue.

Swarovski EL Swarovision

Optiquement et mécaniquement virtuellement parfaites. Champ large et bords d'image excellents.

Taille et poids, molette perfectible, champ plat qui n'est pas apprécié de tous.

Swarovski SLC

Excellent rapport qualité-prix.

Un peu de distorsion au bord et une mise au point minimale un peu longue. Poids, molette perfectible, design banal.

Zeiss Victory SF

Virtuellement parfaites. Champ et brillance exceptionnels, grand confort en mains.

Image qui "roule" un  peu du fait de l'aplanisseur. Peut-être de bons et moins bons exemplaires ?

Zeiss Victory HT

Excellent modèle, images très brillantes et champ large, bon confort en mains.

Simple évolution des anciennes Victory FL, mais prix plus élevé. Grande taille.

Que retenir de tout cela ?

 

Les APO HG de Minox n'ont convaincu personne de les essayer... c'est bien dommage. Il est vrai que le modèle est déjà ancien et, si elles atteignent le prix des vedettes, elles n'en ont pas l'aura. Mon opinion personnelle est que leur attrait principal se situe dans leur compacité et leur légèreté. Optiquement, elles sont peut-être un peu en retrait (tout est relatif !) mais elles sont LA solution de celui ou celle qui cherche du haut de gamme léger. Car en effet, tous les autres modèles sont plutôt lourds.

La nouvelle étoile qui grimpe dans le ciel du sommet de gamme est la Nikon EDG
. Encore snobé par certains essayeurs, le modèle japonais récolte des lauriers partout où on daigne s'y intéresser. Mais il est très cher et la marque n'a pas encore, dans le domaine des jumelles, la réputation des grands noms germaniques.

Leica
a concentré ses efforts sur la compacité de ses modèles Ultravid. Sur le plan des qualités optiques, la société n'a en réalité plus réellement progressé depuis 1990 et les Trinovid BA, fabuleuses pour l'époque. En optique pure, les Ultravid HD sont ainsi légèrement en retrait par rapport au reste du sommet de gamme. Leica est une société qui traverse des difficultés depuis plusieurs années et ceci explique peut-être cela.

Swarovski est assurément parmi ceux qui se bousculent au top du top. Les EL Swarovisio
n sont unanimement considérées comme des bijoux, mais des bijoux plutôt grands et lourds. Les Swarovski SLC offrent une alternative aux EL, moins chère avec des performances très proches. Elles aussi sont hélas assez lourdes et ont un design moins classieux.

Zeiss se bagarre également au sommet absolu. Le modèle Zeiss Victory SF
est loué par certains pour son optique et son confort, alors que d'autres dénoncent une aplanisseur de champ avec un effet d'image qui "roule" quand on balade les jumelles sur le paysage. Moins charismatiques et récoltant moins l'intérêt des essayeurs, les Victory HT sont en en fait une évolution réussie des FL qui proposent de fantastiques qualités à prix un peu moins salé. Elles ont l'image la plus brillante qui soit, d'où leur nom : HT = haute transmission.

Et alors, que faut-il acheter...?

 

Les modèles de jumelles cités ici sont dans un mouchoir de poche en matière de performances. Même les instruments de laboratoire éprouvent des difficultés à les départager, alors que dire de nos yeux ! L'image de la marque, le design du modèle, telle ou telle caractéristique comme la largeur de champ ou le poids, convaincront l'acheteur.

En définitive, il y en a donc pour tous les goûts... sinon pour toutes les bourses. Et si vous avez besoin d'un conseil selon vos critères de choix, TopOptics est là pour vous aider !

 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu