Aller au contenu

Menu principal :

Comparatifs > Bras de fer jumelles


Tests comparatifs jumelles "bras de fer"

 

Des essais comparatifs de jumelles réalisés par TopOptics

 

Pentax SD 9x42 WP vs Pentax SD 10x42 WP

Comparer deux paires de jumelles de la même marque, de la même Série S et qui ne se distinguent sur le papier que par leur niveau de grossissement (9x et 10x), est-ce vraiment utile?

Eh bien oui, car ces jumelles Pentax sont tout sauf... jumelles ! Ces fausses soeurs ont été regroupées du fait d'un niveau de prix et de perfomances similaire, mais sont en réalité totalement différentes. La grande maison Ricoh qui détient la marque Pentax fait fabriquer ses jumelles par un géant japonais de l'optique très réputé et qui délocalise sa production en Chine et aux Philippines. Et ici, nous avons ainsi un modèle chinois et un modèle philippin !
En route pour la visite.

DIMENSIONS


Même marque, même gamme, même habillage... mais certainement pas soeurs jumelles !

De même diamètre d'objectif (42 mm), les fausses soeurs sont semblables en taille sans être identiques. Le modèle SD 9x42 WP est légèrement plus haut que le modèle SD 10x42 WP et il est aussi un peu plus lourd. Toutes deux sont cependant plutôt compactes et d'un poids agréable. Pour le principe, je donnerai un

léger avantage aux Pentax SP 10x42 WP

AGREMENT A L'EMPLOI

Les Pentax SD 9x42 WP ont une architecture à double pont, alors que les 10x42 sont plus traditionnelles. La finition est équivalente et soignée : beau revêtement vert sombre classieux et sobre, logo Pentax en légère surépaisseur... bravo, on ne s'attend d'ailleurs pas à moins d'une marque comme Pentax.
Les 9x42 ont des bouchons d'objectifs attachés au corps et qui ne se perdront
donc pas : excellente idée... mais les 10x42 n'ont pas cet avantage. Les capuchons anti-pluie sont classiques. Jolis étuis sobres, bonnes lanières de cou, rien à redire.
La prise en mains est bonne.  Les 10x42 sont jouflues et leur molette de mise au point est située un peu trop haut. Comme elle est assez résistante et peu adhérente, sa manipulation n'est pas idéale (elle s'assouplira avec le temps). Sur tous ces points, les 9x42 font mieux : corps plus mince, molette plus accessible, plus souple (même un peu trop...) et plus adhérente au doigt.


C'est dans les mains plus que devant les yeux que ces deux très bons modèles Pentax se différencient.

Je trouve d'ailleurs que les Pentax SD 9x42 WP sont des jumelles d'un maniement particulièrement agréable, même si les 10x42 ne sont certainement pas à blâmer dans l'absolu.
Passer du minimum de MAP au maximum se fait en 1 tour 1/2 sur les 9x2 et en 1 tour 3/4 sur les 10x42, nous sommes donc dans une configuration parfaite à ce niveau.
Les oeilletons des deux modèles sont crantés, mais le crantage est plus efficace sur les 9x42.
Le seul point d'agrément sur lequel les Pentax SD 10x42 WP prennent peut-etre l'avantage, c'est celui du réglage de dioptrie. Il se fait par une molette confortablement placée à côté de celle de mise au point et l'ajustement peut intervenir à tout instant avec la plus grande facilité. Mais le dérèglement est aussi plus probable... Chez les 9x42, c'est une molette classique à l'oculaire droit et dont la rotation est très (plutôt trop) résistante pour éviter tout dérèglement.
Sous un habit similaire, les deux fausses soeurs sont donc effectivement assez différentes et nous donnerons un

avantage aux Pentax SD 9x42 WP sur ce point.


C'est en Chine que le sous-traitant japonais de Ricoh-Pentax fait fabriquer les SD 9x42 WP


Les Pentax SD 10x42 WP sont fabriquées aux Philippines par un important manufacturier japonais

PERFORMANCES OPTIQUES

9x42 d'un côté, 10x42 de l'autre... Devant les yeux, la première impression n'est pas vraiment différente, en effet. On note juste un champ très légèrement plus large et un facteur de rapprochement un peu plus faible pour les 9x42.

L'image est fort belle de part et d'autre, bien définie, limpide, assez neutre. La dominante de couleur est plus chaude sur les 10x42 et plus froide/chirurgicale sur les 9x42. La dégradation au bord est très limitée et le chromatisme bien controlé chez les deux cousines. On se situe dans un très bon niveau de performances correspondant typiquement à des jumelles sérieuses de milieu de gamme.
La mise au point minimale est bonne dans les deux cas, mais plus courte de 50 cm chez les Pentax SD 9x42 WP.

Ce n'est donc pas sur leurs performances optiques que les fausses jumelles Pentax se différencieront et on comprend pourquoi la marque a regroupé dans la même gamme ces deux produits de fabrications différentes. En raison de la mise au point plus courte, je donnerai un

très léger avantage aux Pentax SD 9x42 WP sur ce point.

RAPPORT QUALITE-PRIX

 

La coutume veut que, sans réelle justification technique, les fabricants proposent leurs modèles à un prix d'autant plus élevé que le grossissement est plus important. Les deux cousines Pentax SD 9x42 et 10x42 WP ont un prix de vente très proche et des performances optiques réellement équivalentes.
En plaisir d'emploi, le modèle 9x42 fabriqué en Chine se détache cependant légèrement, il est un peu mieux équipé et plus confortable
, du moins à mon avis, que le modèle 10x42 de fabrication philippine.
On a ici affaire à de fort bonnes jumelles et Ricoh-pentax en a d'ailleurs confié la réalisation à une des maisons japonaises les plus réputées. Confiant dans la qualité des produits, Pentax les couvre d'ailleurs par 30 ans de garantie. Bref, du bon matériel avec un

léger avantage aux Pentax SD 9x42 WP


La Série S de Pentax regroupe de très bons modèles, de fabrication soignée et dotés d'une très belle optique

RESUME

(+)

faible avantage

+

avantage

++

net avantage

(-)

faible désavantage

-

désavantage

--

net désavantage

=

niveau équivalent

Rq : un « désavantage » ne signifie d’aucune manière une performance faible, mais seulement que l’autre modèle est supérieur !

Critères

Pentax SD 9x42 WP

Pentax SD 10x42 WP

Poids et dimensions

(-)

(+)

Agrément général à l'usage

+

-

Réglage de dioptrie

(-)

(+)

Image (neutralité, définition, luminosité)

=

=

Champ de vision

=

=

Profondeur de champ perçue

=

=

Distance de mise au point minimale

(+)

(-)

Rapport performances / prix

(+)

(-)

 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu