Aller au contenu

Menu principal :

Comparatifs > Bras de fer jumelles

Tests comparatifs jumelles "bras de fer"

 

Des essais comparatifs de jumelles réalisés par TopOptics

 

Olivon PC3 8x26 vs Kowa SV 8x25

Les jumelles compactes offrent une série d'avantages, comme leurs petites dimensions évidemment, leur poids réduit, la possibilité de se transporter aisément, de se glisser en poche ou dans la boîte à gants... En vacances, en randonnée, au sport ou au spectacle, partout, elles sont des compagnes utiles, pratiques et généralement bien moins coûteuses que des jumelles de format supérieur.

Nous faisons ici le point sur deux modèles économiques qui présentent à la fois des points communs et des différences qui illustrent bien les "plus" et les "moins" des jumelles compactes. Car en effet, les compactes ne sont pas une panacée universelle !

DIMENSIONS


Les Kowa SV 8x25 sont des jumelles à double charnière. De ce fait les deux "tubes" peuvent venir s'accoller quand elles sont répliées, et elles ne prennent alors pas plus de place qu'un paquet de cigarettes (tout en étant moins nocives !). Ce sont donc des ultra-compactes.
Les Olivon PC3 8x26 possèdent une architecture légère à double pont, mais avec une simple charnière centrale. Repliées, elles sont nettement moins compactes que leurs concurrentes. On ne pourra par exemple pas les glisser dans une poche de poitrine. Elle sont aussi plus hautes. Côté poids, elle ne sont que 20 grammes plus lourdes que les Kowa SV, ce qui n'est guère marquant.
La compacité étant une qualité, en particulier pour ce genre de jumelles, je donnerai un

avantage sur ce point aux Kowa SV 8x25

AGREMENT A L'EMPLOI

 

Les Olivon PC3 8x26 sont en réalité simplement la forme diminutive de la famille PC3 qui comprend des modèles de plus grand diamètre (34, 42, 56mm). Elles en reprennent l'architecture générale et aussi l'équipement, à savoir la housse de transport, le capuchon antipluie, les bouchons d'objectif et, bien sûr, la lanière de cou.
Les Kowa SV 8x25 diffèrent nettement en structure de leurs plus grandes cousines de la gamme SV, et elles sont moins bien équipées, ce qui est très fréquent pour des ultra-compactes censées être plus souvent en poche qu'autour du cou. Il y a bien entendu un étui et une lanière de cou, mais pas de bouchons d'objectifs et deux simples capsules pour couvrir les oculaires.
En mains, la différence entre les concurrentes est aussi frappante. Alors que les PC3 8x26 se manipulent presque "comme des grandes", avec notamment une large molette de mise au point qui tombe bien sous le doigt, les Kowa SV 8x25 ont une forme moins agréable. On ne sait pas très bien comment les manipuler et la molette de mise au point, beaucoup plus petite, se trouve moins naturellement.


La double charnière des Kowa SV leur permet d'être ultra-compactes une fois repliées. Les Olivon PC3 ont une seule charnière centrale qui n'offre pas les mêmes possibilités.

A part cela, les deux naines possèdent des oeilletons rigides adaptables aux porteurs de lunettes et un bon réglage de dioptrie classique à l'oculaire droit.
En ce qui concerne le design, les Kowa sont plus "chic" avec leur liseré rouge, plus "urbaines" et ne dépareront pas au spectacle, alors que les Olivon ont ue apparence plus "outdoors". Dans l'ensemble, j
e donnerai un

avantage aux Olivon PC3 8x26 sur ce point


Deux modèles qui, pour un prix aussi compact que leur taille, offriront de bons moments d'observation.

PERFORMANCES OPTIQUES

Devant les yeux, l'image des Olivon est plus brillante, plus contrastée, mieux définie. Ce n'est pas le millimètre de diamètre supplémentaire (26 mm au lieu de 25 mm pour les Kowa SV) qui intervient, c'est un écart qui ne peut s'expliquer que par les verres et traitements employés.
L'image fournie pas les Kowa SV est certainement de bon aloi; elle est neutre et agréable. Mais l'Olivon PC3 est un cran au-dessus et offre une qualité d'image franchement bluffante pour des jumelles de ce niveau de prix (c'est d'ailleurs vrai pour toute la gamme PC3 !).
Dans les deux cas, les bords de l'image sont très corrects, sans dégradation dérangeante, mais des halos peuvent apparaître en lumière de face ou latérale, en particulier avec les Kowa SV.

Le champ de vision est assez nettement plus large avec les Olivon PC3, ce qui apporte indiscutablement de l'agrément durant l'observation.
En réalité, les Olivon PC3 8x26 se comportent comme "des grandes" tout en ayant un format réduit et, bien entendu, une luminosité plus faible qui leur fera lâcher prise dès que tombe le soir.
De leur côté, les Kowa SV paient leur compacité extrême par des performances optiques inférieures et je donnerai un

avantage aux Olivon PC3 8x26 sur ce point

RAPPORT QUALITE-PRIX

 

Les prix des deux modèles sont assez semblables, et au vu des meilleures performances des Olivon PC3 8x26 ainsi que de leur confort d'emploi supérieur, on pourrait conclure rapidement ce chapitre. Mais ce serait négliger qu'en matière de compacité, les Kowa SV 8x25 font nettement mieux que leurs concurrentes, et que cette compacité, cette faculté à se glisser en poche, est souvent ce qui est recherché dans ce type de jumelles.

L'ultra-compacité, et notamment la double charnière, pénalise toujours le confort d'emploi des jumelles. Très souvent aussi, les performances des ultra-compactes sont modestes car peu de gens envisagent de consacrer un budget considérable à des mini-jumelles, alors qu'il ne s'agit souvent que d'une seconde paire. Il existe evidemment des modèles ultra-compacts plus performants, mais ils gardent leurs limitations en matière de luminosité et de confort d'emploi.

Globalement, et même si elles sont moins compactes que leurs rivales, les Olivon PC3 8x26 se détachent par leur agrément à l'usage et leur très belle optique, franchement inattendue et virtuellement inégalée à ce niveau de prix. Je donnerai donc l'

avantage aux Olivon PC3 8x26

RESUME

(+)

faible avantage

+

avantage

++

net avantage

(-)

faible désavantage

-

désavantage

--

net désavantage

=

niveau équivalent

Rq : un « désavantage » ne signifie d’aucune manière une performance faible, mais seulement que l’autre modèle est supérieur !

Critères

Olivon PC3 8x26

Kowa SV 8x25

Poids et dimensions

-

+

Agrément général à l'usage

+

-

Réglage de dioptrie

=

=

Image (neutralité, définition, luminosité)

+

-

Champ de vision

+

-

Profondeur de champ perçue

+

-

Distance de mise au point minimale

=

=

Rapport performances / prix

+

-

 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu