Essai comparatif Bushnell Engage DX et Nikon Prostaff 7s 10x42 - TopOptics, jumelles, longues-vues, digiscopie

Aller au contenu

Menu principal :

Comparatifs > Bras de fer jumelles



Tests comparatifs jumelles "bras de fer"

 
 

Des essais comparatifs de jumelles réalisés par TopOptics

Bushnell Engage DX 10x42 vs Nikon Prostaff 7s 10x42

Nikon et Bushnell, dans cet ordre, sont les deux principales marques de l’optique de loisirs, au niveau mondial. Comparer deux de leurs modèles est donc particulièrement intéressant.
Les Bushnell Engage DX sont un modèle nouveau, mais il vaudrait mieux dire que c’est la version modernisée d’un modèle éprouvé, puisqu’elles émanent de la famille des Legend à prismes en toit, déclinée au fil des ans en multiples modèles.
Les Nikon Prostaff 7s ont déjà quelques années et ont satisfait des dizaines de milliers d’acheteurs à la recherche de jumelles qui allient de bonnes prestations à un prix très raisonnable.
Nous avons donc comparé, lors d’un essai pratique, ces deux modèles qui occupent une place importante dans le paysage des jumelles actuelles.

Video Youtube Bushnell Engage DX vs Nikon Prostaff 7s 10x42


EQUIPEMENT

Nikon nous a habitué à une présentation classique, sobre et sans reproche. Les jumelles se glissent dans un bon étui semi-rigide de protection et bénéficient d’une lanière de cou large et confortable. Le capuchon anti-pluie est parfaitement standard, mais les bouchons d’objectifs sont décevants.  Il s’agit de simples petites capsules non reliées au corps de jumelles et qu’il vaudra mieux abandonner au fond du tiroir… à moins de les égarer immédiatement.

Bushnell est très soucieux de la présentation de ses instruments. En plus de l’étui semi-rigide de bon aloi, la marque américaine propose une pochette souple… dont on se demande bien à quoi elle peut réellement servir. Au moins, elle « fait joli » ! Pas de reproche à faire du côté de la lanière de cou, ni des capuchons d’oculaires et d’objectifs. Cependant, nous avons constaté que sur certains instruments, les bouchons d’objectifs, s’ils sont efficacement reliés au corps des jumelles, s’emboitent mal et tombent seul de leur emplacement. Dommage…

DIMENSIONS et POIDS

Il apparaît immédiatement que les Nikon Prostaff 7s sont nettement plus hautes que les Bushnell Engage DX. Elles sont en fait au-dessus de la moyenne de leur catégorie des jumelles 42mm à prismes en toit, en ce qui concerne la taille. Mais en poids, l’écart est insignifiant et nous avons affaire à des jumelles parfaitement « normales » à cet égard et qui seront agréables à porter au cou.
La compacité restant un avantage, nous donnerons ici un

avantage aux Bushnell Engage DX 10x42



CARACTERISTIQUES TECHNIQUES

Tant Nikon que Bushnell nous informent complètement sur les aspects techniques de leurs instruments. Chez Nikon, c’est bref et sobre alors que Bushnell brandit ces infos comme des arguments publicitaires.
Ici, avec les Prostaff 7s et les Engage DX, nous avons des jumelles évidemment étanches
et dont les lentilles ont reçu un traitement intégral multicouche, mais aussi des prismes pourvus d’un traitement de haute réflectivité et d’un traitement de correction de phase dans le cas des Prostaff7s. Les Bushnell Engage ont, elles, reçu un traitement anti-griffes et anti-salissures des lentilles externes. Ni l’une ni l’autre ne jouit de verres ED.

AGREMENT A L'EMPLOI

L’impression en mains est évidemment assez différente, du fait de l’écart de taille entre les concurrentes, cependant toutes deux sont agréables. Le revêtement grainé des Nikon Prostaff 7s est un peu collant, mais cela disparaît à l’usage. Les œilletons relevables sont efficaces de part et d’autre. La molette de mise au point tombe naturellement sous le doigt. Elle est un peu ferme chez Nikon, mais cela s’assouplit à l’usage. Son adhérence n’est pas optimale chez Bushnell, sans que cela soit critique.
Les Engage DX proposent un système de réglage de dioptrie, situé à l’oculaire droit comme de coutume, avec verrouillage.


La molette est équipée d’un ergot, ce qui rend sa manipulation très aisée. Chez Nikon, c’est classiquement une molette crantée à haute friction.
Pour passer de la mise au point minimale à l’infini, il faut 1 tour 2/3 chez Bushnell et 1 tout 1/3 chez Nikon. Ce sont deux bons compromis entre rapidité et précision.
Dans l’ensemble, en ce qui concerne le plaisir d'usage,
c’est très semblable et parfaitement satisfaisant.


PERFORMANCES OPTIQUES

Les Nikon Prostaff 7s produisent une belle image, bien définie, sans dominante marquée. La définition est bonne et le chromatisme, s’il est présent (surtout en bords d’image), n’est pas dévastateur. Pour des jumelles économiques,  le bilan est positif.
Les Bushnell Engage DX donnent une image un peu plus chaude, mais aussi un peu plus brillante. En matière de chromatisme et de largeur de champ, c’est équivalent, mais la mise au point minimale est 1m plus courte chez Bushnell.
Avec 3,5m de mise au point minimale, les Prostaff 7s accusent leur âge, par contre leurs bords d’image sont un peu meilleurs que ceux des Engage DX.
Dans l’ensemble, nous donnerons un

avantage aux Bushnell Engage DX 10x42 sur ce point


RAPPORT QUALITE-PRIX

Il faudra débourser un peu plus pour acquérir les Bushhnell Engage DX que pour les Nikon Prostaff 7s.
Nous avons vu que les Engage DX 10x42 possèdent quelques petits avantages par rapport aux Nikon Prostaff 7s 10x42. A ceux-ci, s’ajoute une garantie de 30 ans, contre 10 ans chez Nikon.

Au total, nous pensons que le supplément de prix en vaut la peine et nous donnerons sur ce point un

léger avantage aux Bushnell Engage DX 10x42


RESUME

 

(+)

faible avantage

+

avantage

++

net avantage

(-)

faible désavantage

-

désavantage

--

net désavantage

=

niveau équivalent

Rq : un « désavantage » ne signifie d’aucune manière une performance faible, mais seulement que l’autre modèle est supérieur !

Critères

Bushnell Engage DX 10x42

Nikon Prostaff 7s 10x42

Poids et dimensions

+

-

Agrément général à l'usage

=

=

Réglage de dioptrie

(+)

(-)

Image (neutralité, définition, luminosité)

+

-

Champ de vision

=

=

Distance de mise au point minimale

+

-

Rapport performances / prix

(+)

(-)

 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu