Essai comparatif Nikon Prostaff 7s vs Vortex Diamondback HD 8x42 - TopOptics, jumelles, longues-vues, digiscopie

Aller au contenu

Menu principal :

Comparatifs > Bras de fer jumelles



Tests comparatifs jumelles "bras de fer"

 
 

Des essais comparatifs de jumelles réalisés par TopOptics

Nikon Prostaff 7s 8x42 vs Vortex Diamondback HD 8x42

Nikon, que l’on ne présente pas, est le n°1 mondial de l’optique de loisirs, c’est-à-dire des jumelles, longues-vues, lunettes de visée… Sa gamme est pléthorique, et les Prostaff 7s se situent au sommet de la catégorie des jumelles économiques à prismes en toit de la maison japonaise. Il s’agit de modèles jouissant d’une très bonne réputation depuis plusieurs années.
Vortex est une marque américaine importante dont le succès va croissant, notamment avec les modèles Diamondback HD dont les prétentions et le prix se situent au même niveau que ceux des Nikon Prostaff 7s.
Nous avons donc décidé de comparer côte à côte, dans un essai pratique, ces deux modèles de jumelles très populaires, dans le format classique 8x42.



DIMENSIONS et POIDS

Les Nikon Prostaff 7s sont nettement plus hautes que les Vortex Diamondback HD. Pour le format 8x42, elles sont clairement plus grandes que la moyenne. En poids, elles sont cependant à peine au-dessus de leurs concurrentes. Les deux modèles sont en fait plutôt légers et seront agréables à transporter.
Mais, la compacité restant un avantage, nous donnerons ici un

Avantage aux Vortex Diamondback HD 8x42

EQUIPEMENT

La présentation des Nikon Prostaff 7s 8x42 est classique, avec un équipement standard : une bonne lanière de cou large et  confortable, un capuchon antipluie, des bouchons d’objectifs et un étui de transport de cordura noir. Nous avons été déçus par les bouchons d’objectifs non reliés au corps des jumelles, d’un modèle ultra-basique et qui se perdront au premier usage. C’est insuffisant à notre avis.
Les Vortex Diamondback HD sont très bien présentées, dans un bel étui beige qui, grâce au harnais fourni, peut se porter sur la poitrine. La sangle de cou est large, le capuchon antipluie et les bouchons d’objectifs sont standards et fonctionnels.
Dans l’ensemble, nous donnerons pour ce chapitre un

Avantage aux Vortex Diamondback HD 8x42



AGREMENT A L'EMPLOI

Les Vortex Diamondback HD sont plus minces et entrent mieux dans les mains que les Nikon Prostaff 7s, l’accès à la molette de mise au point est plus naturel. Celle-ci nous a semblé un peu trop ferme, celle des Nikon Prostaff 7s l’étant davantage encore. Cela s’assouplit avec l’usage.
On trouve, pour l’une comme pour l’autre, la position idéale des jumelles devant les yeux avec grande facilité. Les œilletons relevables sont classiques et efficaces, tout comme la molette de réglage de dioptrie à haute friction, située sur l’oculaire droit.
Depuis la mise au point minimale jusqu’à l’infini, la molette de mise au point tourne sur 1 tour ¾ chez Vortex, ce qui est un bon compromis entre rapidité et précision, er sur 1 tour ¼ chez Nikon, ce qui privilégie plutôt la rapidité de mise au point.
Globalement, l’écart est limité mais nous donnerons pour ce point un

Faible avantage aux Vortex Diamondback HD 8x42

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES

Nikon et Vortex nous informent convenablement des technologies employées pour la réalisation de leurs jumelles. Dans un cas comme dans l’autre, nous avons une étanchéité sous pression de gaz neutre, un traitement multicouche intégral, un traitement de correction de phase des prismes pour une meilleure définition et un traitement optimisant la réflexion et donc la brillance de l’image.
En prime, Vortex nous fournit un traitement anti-griffes et anti-salissures des lentilles externes. La marque américaine nous dit aussi recourir à une optique « HD » sensée réduire le chromatisme. Hélas, et nous le verrons, c’est une affirmation trompeuse…
Sur ce point, nous apprécions l’information complète, claire et honnête de Nikon et nous donnerons un

Avantage aux Nikon Prostaff 7s 8x42



PERFORMANCES OPTIQUES

Dans les conditions d’observation habituelles, il est très difficile de séparer les concurrentes quant à la qualité d’image. Pour des modèles économiques, c’est excellent dans les deux cas, avec une belle définition et un bon contraste. Les deux rivales nous proposent une image un peu chaude, et la tendance est légèrement plus marquée avec les Vortex Diamondback HD, sans être excessive.
Contrairement à ce que laisserait penser le sigle « HD » des Diamondback, ce sont les Prostaff 7s qui gèrent le mieux l’aberration chromatique
. Bien entendu, elle est présente puisque les jumelles ne jouissent pas de verres ED, mais elle est efficacement limitée, certainement mieux que sur les Vortex.
Là où les américaines prennent le large, c’est en matière de largeur de champ. Il est nettement plus large que sur les Nikon, mais avec le prix à payer des bords d’images flous. Sur les japonaises, la qualité d’image se maintient assez bien vers les bords.

La mise au point minimale est très courte chez Vortex, 2 m environ, alors qu’elle se situe aux environs de 3,5m chez Nikon, ce qui est un peu long et ne favorisera pas l’observation des insectes, amphibiens, etc…
Au sujet des performances optiques, chaque modèle possède ses propres atouts comme nous venons de le voir, et dans l’ensemble, nous sifflerons ici le

Jeu égal


RAPPORT QUALITE-PRIX

Mieux équipées, plus compactes, les Vortex Diamondback HD bénéficient d’une garantie à vie. Plus classiques, un peu plus anciennes aussi, les Nikon Prostaff 7s ne déméritent certainement pas, notamment en ce qui concerne les performances optiques, mais elles ne sont garanties que 10 ans, ce qui est d’ailleurs déjà fort bien pour un modèle économique.
Ceux qui se disent que bon sang ne peut mentir et qui pencheront pour Nikon ne feront certainement pas un mauvais choix avec des Prostaff 7s 8x42, mais nous pensons que, pour l’ensemble de leurs avantages et qualités, les Vortex Diamondback HD 8x42 font un peu mieux que leurs concurrentes. Nous donnerons donc ici un

Avantage aux Vortex Diamondback HD 8x42

RESUME

 

(+)

faible avantage

+

avantage

++

net avantage

(-)

faible désavantage

-

désavantage

--

net désavantage

=

niveau équivalent

Rq : un « désavantage » ne signifie d’aucune manière une performance faible, mais seulement que l’autre modèle est supérieur !

Critères

Nikon Prostaff 7s 8x42

Vortex Diamondback HD 8x42

Poids et dimensions

-

+

Agrément général à l'usage

=

=

Réglage de dioptrie

=

=

Image (neutralité, définition, luminosité)

+
meilleur contrôle du chromatisme

-

Champ de vision

--

++

Distance de mise au point minimale

-

+

Rapport performances / prix

-

+

 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu