Aller au contenu

Menu principal :

Comparatifs > Bras de fer jumelles


Tests comparatifs jumelles "bras de fer"

 

Des essais comparatifs de jumelles réalisés par TopOptics

Pentax AD 10x36 WP vs Bushnell Legend Serie L 10x42

Le modèle best seller Bushnell Legend, quoiqu'ayant évolué sur des détails, existe depuis de nombreuses années et est un point de comparaison intéressant pour les jumelles qui se situent à l'entrée du milieu de gamme.
C'est donc à elles que nous avons voulu comparer les Pentax AD 10x36, certes plus économiques mais affichant de belles ambitions en matière de performances.
Pentax se démarque de la concurrence en proposant des jumelles de formats intermédiaires, par exemple avec un facteur de rapprochement de 9x ou, comme ici, avec un diamètre d'objectif de 36 mm, intermédiaire entre les classiques 32mm et 42 mm.
Nous verrons donc comment les sino-japonaises de la grande marque photo se mesurent aux sino-américaines du géant de l'optique de loisirs.



Pentax AD 10x36 et Bushnell Legend Serie L 10x42 : deux modèles de jumelles aboutis et convaincants

DIMENSIONS

Quoique de diamètre inférieur (36 mm au lieu de 42 mm), les Pentax AD 10x36 sont plus hautes que les Bushnell Legend Serie L 10x42, mais elles sont également plus minces et un peu plus légères, ce qui est logique. En raison de leur compacité toujours bienvenue, je donnerai un

Avantage aux Bushnell Legend Serie L 10x42 sur ce point

AGREMENT A L'EMPLOI

En matière d'équipement, on est dans le conventionnel, avec étui de transport, capuchons d'oculaires et d'objectifs et lanière de cou, mais Bushnell marque des point avec une lanière néoprène large et confortable, et une housse souple... globalement inutile.
Les Legend ont une molette de réglage de dioptrie située à l'oculaire droit, verrouillable et très facile à employer. Un bon point. Chez Pentax, c'est la sempiternelle mais efficace molette à haute friction.

Les deux instruments sont fort bien présentés, avec une sobriété de bon goût pour les Pentax AD et un rien de "show" chez Bushnell.
En mains, l'agrément est réel dans les deux cas mais j'ai préféré la douceur et la finesse des Pentax qui ne présentent pas de dispositif ergonomique particulier, mais qui sont tout simplement parfaitement profilées.
Les oeilletons rigides relevables sont crantés chez Bushnell mais le dégagement oculaire est plus favorable sur les Pentax AD ce qui sera bienvenu pour les porteurs de grosses lunettes. Le passage du minimum de mise au point à l'infini se fait en 1 tour 1/4 sur la Pentax AD et en 1 tout 1/2 sur la Bushnell Legend, valeurs qui combinent idéalement rapidité et précision.

Dans l'ensemble, on a deux paires de jumelles agréables et bien équipées, et je donnerai un

Jeu égal sur ce point

PERFORMANCES OPTIQUES

 

C'est ici que l'on attend les concurrentes au tournant. Toujours très bavard quand il s'agit de vanter ses produits, Bushnell met en avant les verres ED de ses Legend Serie L, le traitement de correction de phase des prismes, etc... Plus discret, Pentax parle de prismes à correction de phase et de traitement haute réflexion. Il n'est pas question ici de verres ED.
Devant les yeux, les Bushnell montrent une image un peu chaude, bien piquée, du moins au centre. Les bords sont de moindre qualité, sans cependant être désastreux, et la déformation en barillet est assez accentuée.
Les Pentax ont une image très neutre, "chirurgicale", joliment piquée jusqu'aux bords; ceux-ci sont même étonnamment bons pour des jumelles de cette catégorie de prix.
Côté chromatisme, rien à redire, ni pour l'une équipée de verres ED... ni pour l'autre qui n'en a pas. Sa présence est tellement discrète que le mieux est de n'en pas parler.


L'une se vante de ses verres ED et l'autre ne dit rien... mais on ne distingue pas la différence !

La mise au point minimale des Legend est plus courte, ce qui est un point positif pour elles. En ce qui concerne la largeur de champ, les fiches techniques évoquent un avantage substanciel pour les Bushnell, mais je ne l'ai pas retrouvé en usage pratique. L'Américain a-t-il été optimiste et le Japonais défaitiste, ou mes yeux m'ont-ils trompé ...?
En ce qui concerne la luminosité, en conditions normales, l'écart entre les 36 mm de diamètre des Pentax et les 42 mm des Bushnell ne se remarque pas du tout. il faudra les toutes premières et dernières minutes de lumière pour le constater. A noter que Pentax propose aussi son modèle AD en format 10x42 (et que Bushnell proposait avant ses Legend Ultra HD en format 10x36 !).

Dans l'ensemble, on a de très bonnes performances des d
eux côtés et, en mettant les atouts de chacune sur le plateau de la balance, j'arrive à un

Jeu égal sur ce point

RAPPORT QUALITE-PRIX

Il existe un écart de prix non négligeable entre les concurrentes. Alors que la gamme "A" de Pentax peut encore se ranger dans le segment économique, les Bushnell Legend Serie L sont clairement situées dans le milieu de gamme.
Cela pourrait se justifier par plusieurs avantages techniques des américaines, comme les verres ED et un champ large. Mais, dans la réalité du terrain, ces avantages sont peu présents. L'image plus large des Bushnell est dégradée au bord alors que celle des Pentax reste excellente. Et ces dernières ne souffrent pas du chromatisme. Du point de vue garantie, c'est l'ex aequo avec 30 ans de part et d'autre, mais le sav Busnell reste assez imprévisible alors que celui de Pentax est attentif.
Dans l'ensemble, sur ce point, je donnerai par conséquent un

Avantage aux Pentax AD 10x36


Mons chères que leurs réputées rivales Bushnell legend Serie L, les Pentax AD font tout simplement aussi bien !

RESUME

 

(+)

faible avantage

+

avantage

++

net avantage

(-)

faible désavantage

-

désavantage

--

net désavantage

=

niveau équivalent

Rq : un « désavantage » ne signifie d’aucune manière une performance faible, mais seulement que l’autre modèle est supérieur !

Critères

Pentax AD 10x36 WP

Bushnell Legend Serie L 10x42

Poids et dimensions

-

+

Agrément général à l'usage

=

=

Réglage de dioptrie

(+)

(-)

Image (neutralité, définition, luminosité)

+

-

Champ de vision

-

+

Profondeur de champ perçue

=

=

Distance de mise au point minimale

-

+

Rapport performances / prix

+

-

 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu